La belle histoire de Lin et L’autre

La belle histoire de Lin et L’autre

Je suis née ici entre la mer et la campagne, la pêche et l’agriculture, le bleu et le vert.

Quand j’étais petite, je voulais être bergère…

Mais la vie est pleine de surprises alors après des tours et des contours me voilà amoureuse d’un garçon qui sent bon la terre et la fleur de lin.

Et Hop on se marie, lui et moi et le lin ! Je quitte mon travail et j’apprends tout de cette petite fleur bleue (culture, filature…)

 

Et puis un jour la maison s’ouvre le temps d’un week-end pour vous faire découvrir l’univers du Lin.

Des rouleaux de tissus à fleurs, à pois, à cœurs et des chemises à carreaux s’invitent à la maison bien à l’abri sous la verrière entre les jouets des enfants et le chien qui rêve au soleil. C’est parti pour l’aventure !

1

Vous avez été nombreux à entrer sous la verrière de la maison boutique puis de plus en plus et là ….

Personne ne retrouvait ses affaires, ni les filles, ni le garçon qui sent bon, ni même le chien.

Alors j’ai emmené tout mon bazar sur les marchés au alentours. J’ai adoré me lever au chant du coq, prendre ma camionnette et préparer mon étal.

2

 

Et puis je me suis dis que devenir marchande de lin tous les jours me plairait bien.

Alors… hop hop hop une petite cabane a poussé tout près de la maison dans les bois.

Au bord du sentier les copines, les copines des copines, les curieux et les promeneurs ont poussé la porte en faisant tinter la cloche.

La cabane a trouvé son nom « Lin et L’autre »

3

J’ai la bougeotte alors j’ai emmené Lin et L’autre aux fêtes du lin.

Au Bourg-Dun, je me souviens avoir rencontré les Gander (tisseurs alsaciens) et leurs magnifiques tissus.

Je craque pour leurs toiles à broder, les rayures, les carreaux aux couleurs joyeuses.

Tout ce petit bazar trouve sa place dans la cabane au fond des bois.

De cette passion commune pour le lin, au cours d’une cérémonie nous devenons membre de la confrérie du lin.

4

Très vite après l’ouverture de la boutique, j’ai eu besoin de m’entourer d’une équipe pour créer coudre couper trier ranger et distribuer des sourires.

La camionnette s’ennuyait un peu l’hiver alors on a repris la route direction les salons créatifs.

On a trimbalé les rouleaux de tissus et les fameux boutons de nacre (ceux qui avaient envahi la boutique) à Rouen, Paris, Tokyo, New York et Bacqueville en Caux.

5

On était bien dans la petite boutique !

Mais un jour il a fallu partir alors on a quitté les bois…

On a pris les rouleaux de tissu, les boutons, les chemises les pulls et hop direction Varengeville sur mer la place du village !

Nous voilà arrivés dans cette ancienne épicerie bistrot toute de grès et silex ou j’allais acheter des bonbons avec ma grand-mère.

Et puisqu’un artiste sommeille en chacun de nous, on l’a laissé s’exprimer pour aménager, peindre, décorer, customiser…

Tout le monde a participé : les filles, la famille, les amis et la fabuleuse équipe.

6

 

Dans cette nouvelle boutique, on a fait chanter nos rêves.

Une pièce pour les tissus, une autre comme une cuisine encore une autre pour le bain et la nuit et puis aussi l’espace dressing, le patio et la table atelier ou tout ou tout le monde peut s’installer.

On a essayé de créer un univers ou les petits et grands talents peuvent s’exprimer.

Un univers ou la louche sert à prendre les perles ou le tissu se vend au poids, ou le doseur à spaghetti décide du prix des boutons.

Un univers tranquille, nature et un peu fouillis comme à la maison.

7

 

Visiteurs de passage ou fidèles du 1er jour, vous venez de plus en plus nombreux nous rendre visite.

Vos sourires nous enchantent, nos rencontres nous inspirent alors pour que même a distance nous soyons toujours proches les uns des autres une boutique en ligne a pris forme

https://linetlautre-normandie.fr/

On a dessiné, on a pris des photos, enfilé les vêtements et on a bien rigolé !

Ambiance 100% Lin et L’autre Normandie

8

L’histoire continue mais la dernière page est arrivée

J’ai des projets plein la tête des idées qui foisonnent et une furieuse envie de vous faire la vie bêle

Je vous vous sans qui rien de tout cela ne serait possible

Merci la vie

Merci les filles

Celles qui sont passées par là

Celles qui sont toujours là

Merci pour vos idées, vos talents, votre patience, votre bonne humeur

Merci pour chaque jour

Merci de faire de Lin et l’autre, une jolie boutique.

9